"Apacheta", d'où ça vient ?


Des rencontres interculturelles en France, en Afrique, en Amérique latine, et particulièrement en Bolivie, sont à l'origine d'APACHETA : des bouffées de richesses humaines, et de vie en harmonie avec la nature !

"Apacheta" veut dire cairn1 en langue quechua. Cet amoncellement de pierres, qu’on appelait d'ailleurs anciennement "montjoie", balise les sentiers (pour ne pas se perdre !), ou repère le sommet d’une montagne, ou bien encore marque le site d’un événement important.
"A la fin de la montée, il faut souffler trois fois sur une petite pierre et la déposer sur l'Apacheta pour y laisser sa fatigue".

En Bolivie, certaines Apacheta sont de véritables lieux de rituels, pratiqués encore aujourd’hui : ils résultent du syncrétisme de pratiques païennes (survivance du culte précolombien) et de rites religieux. De nombreuses offrandes et prières sont faites auprès de deux forces :

apacheta.jpg

La Pachamama : la Terre Mère, c’est la divinité des produits de la Terre et déesse de la fécondité. Source de toute forme de vie, elle vit à l’intérieur de la Terre, dans les montagnes et à leurs sommets.
Les Achachilas : ce sont les âmes ancestrales, de guérisseurs et sorciers défunts, ainsi que des ancêtres. Ils résident dans le soleil et la lune, ainsi qu’aux sommets de la Cordillère et dans les volcans.

 Lien pour en savoir plus sur les Apacheta de Bolivie 

Pour nous, la symbolique d’Apacheta, c’est de s'engager sur les sentiers et chemins de sa vie : chercher à réaliser sa propre nature en se reconnectant à soi, en trouvant un équilibre et un centrage Terre-Ciel et en vivant en harmonie avec les énergies de la nature.

Venez apporter une pierre à votre Apacheta et progresser sur votre chemin.

« Le chemin est le but » :
c'est le chemin parcouru qui compte, et non pas un objectif final à vouloir atteindre à tout prix.

1.Cairn : de l’écossais càrn

Cairn web

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site