L'Esprit Apacheta


 Chemine vers ta Nature...
... et Redeviens une partie de la nature

Au travers de nos différentes activités (randonnées en montagne, initiation aux plantes médicinales et comestibles, Qi Gong en montagne, massage énergétique chinois, échange avec des peuples vivant en connexion avec la nature…), nous souhaitons vous permettre d’apporter une pierre à votre Apacheta et progresser sur votre chemin. Cela revêt une optique double :

  1. Réaliser sa propre nature : la nature qui nous entoure peut aider à se reconnecter à soi, à trouver un centrage énergétique juste entre Terre et Ciel, et ainsi trouver son propre équilibre intérieur. Cette recherche personnelle de bien-être, en accord avec son axe de vie, est importante pour pouvoir vivre en harmonie avec son entourage.
     
  2. Redevenir une partie de la nature : le rapprochement à la nature peut permettre d’ouvrir sa conscience à tout ce qui nous entoure, et de considérer que nous sommes une infime partie d’un tout. Nous sommes une partie de la nature : la Terre est le siège d'une étroite interrelation entre tous les éléments et tous les êtres, dont l'humain.

Comment faire ? ... Une ouverture de sa perception et de sa conscience...

  • S’ouvrir à son monde intérieur, être à l’écoute de soi, attentif à ses sensations corporelles, identifier ses émotions pour les accepter et prendre du recul, lâcher le mental : par le Qi Gong, la respiration, la méditation, la marche consciente…
  • Eveiller ses 5 sens (écouter les sons, observer, toucher, gouter, sentir), percevoir et capter l’énergie qui nous entoure, vivre la nature au rythme des saisons.
  • S’immerger à des cultures proches de la nature : au travers de rencontres et d’échanges avec le peuple quechua bolivien, ou bien en retrouvant des savoirs traditionnels ancestraux de nos montagnes, ou encore en écoutant des légendes et histoires sur les êtres et les éléments de la nature.
  • Se familiariser avec des savoir-faire et des techniques, que l'on pourra introduire peu à peu dans son mode de vie : utilisation de plantes sauvages pour se nourrir et se soigner, pratique de mouvements de Qi Gong...
  • Adopter ensemble un comportement éco-responsable au quotidien, en ayant de plus en plus conscience de l'impact de notre mode d'existence sur toute la vie sur qui nous entoure : nos déplacements, notre alimentation (privilégier des aliments locaux et au tant que possible biologiques), notre consommation électrique (préférez Enercoop, fournisseur d'énergie renouvelable, ou mieux, adopter un système d'autonomie énergétique), etc.

    ... Respectons le milieu naturel où que nous soyons sur cette Terre !



" Nous faisons partie de la Terre, et elle fait partie de nous. Les fleurs parfumées sont nos soeurs ; le cerf, le cheval, le grand aigle, ceux-là sont nos frères. Les crêtes des montagnes, les sucs de la prairie, le corps chaud du poney et l'homme lui-même, tous appartiennent à la même famille. Tout ce qui arrive à la Terre, arrive aux fils de la Terre. L'homme n'a pas tissé la toile de la vie, il n'est qu'un fil du tissu. Tout ce qu'il fait à la toile, il le fait à lui-même."
Discours de Seattle, chef indien, 1854
Cairn web

" Mon rêve serait que les non-Indiens, les "civilisés", comme ils s’appellent eux-mêmes, arrivent à comprendre un peu les Indiens. Cela nécessitera beaucoup de dialogues, je ne sais pas quand cela arrivera, mais je pense, qu’un jour, le non-Indien devra commencer à penser la nature, en fait, à se penser lui, à ce qu’il est. Les "Indiens" peuvent encore nous enseigner cette "réalité", ils n’ont pas oublié qu’ils font partie de la nature, que c’est une partie de nous, qu’il est possible de vivre en harmonie avec elle. Si on apprend à connaître un peu la nature, à la respecter, on peut apprendre à se respecter soi-même, pour cela il faut être patient et respecter le temps… "
Gentil Cruz-Patiào, 1951-2005 (Colombie)

Cairn web
« En ouvrant tous mes sens à la nature, je me familiarise avec elle, et je n’ai pas peur. Je m’y intègre, alors je redeviens une partie de la nature. Je chemine à son rythme. Je la respecte, et je me respecte ».

fourmis-cookies-2.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site