Apacheta

Le Qi Gong en montagne

 

   Qi = le souffle vital     

    Gong = la maîtrise par le travail

 

Le Qi Gong est une gymnastique chinoise de santé. Elle vise à cultiver et purufier le souffle vital, à le faire circuler afin d’équilibrer le fonctionnement de l’organisme et de le tonifier. Cette méthode ancestrale, qui fait partie de la Médecine Traditionnelle Chinoise au même titre que l’acupuncture ou le massage énergétique Tui Na, a été initiée par les moines bouddhistes et taoïstes, dans le but notamment, d’entretenir la santé et la longévité, de préparer aux arts martiaux, et d'attendre l'évail spirituel.

La pratique du Qi Gong permet de réguler le corps, la respiration, le mental, l'esprit. Ceci par un ensemble de mouvements, postures, marches, synchronisés à des respirations et concentrations spécifiques, ainsi que des automassages et déblocages articulaires.

Qi gong

Ces exercices, praticables par tous et à tout âge, ont souvent des noms imagés : "l’hirondelle pourpre vole haut dans le ciel", "l’homme fort soulève la pierre", "la grue blanche déploie ses ailes", "viser un aigle très loin", etc… Ils font travailler en douceur les articulations et les tendons, améliorent l’équilibre, la souplesse et la coordination ; et ils favorisent la circulation sanguine et lymphatique ainsi que celle du Qi.

 

Le Qi Gong renforce le système immunitaire et optimise les différentes fonctions de l’organisme. Il apporte équilibre interne et détente, il aide à la gestion du stress et développe concentration, créativité, enracinement et confiance en soi. Plusieurs études l’ont préconisé.

 

qigong-1.jpg

 

"Les hommes naissent mous et souples ; morts, ils sont raides et durs. 
Les plantes naissent tendres et élastiques ; mortes, elles sont sèches et cassantes.

Ainsi, quiconque est raide et inflexible est un disciple de la mort.

Quiconque est doux et flexible est un disciple de la vie.
Le dur et le raide seront brisés. Le doux et le souple prévaudront."
Lao Tseu

 

Cairn web